Les techniques de dessin les plus originales

En dessin, comme dans toutes les pratiques artistiques, tous les moyens sont bons pour exprimer notre créativité. Eh oui ! Il n’y a pas de technique réellement exigée à laquelle se conformer absolument. Il n’y a que des techniques de bases sur lesquelles débuter, de telle manière que les artistes contemporains se sont donnés à cœur joie pour sortir du lot et avec des œuvres et des techniques très originales.

Les techniques de dessin basiques

Les fournitures de dessin de base sont toujours les mêmes, que ce soit pour un portrait, un paysage, une esquisse, ou un figuratif. Il s’agit du crayon, de la gomme et du support.

Vous avez remarqué ? Nous avons dit support et non papier. Ce point a une grande importance, car le dessin peut se pratiquer sur n’importe quelle surface où les pigments de crayon peuvent adhérer. Cela peut être du papier, bien entendu, mais aussi du bois ou de la pierre polie ou même du tissu tendu.

Mais sur n’importe quelle surface, les différentes techniques de dessin commencent toutes par une esquisse au crayon. Ensuite, nous avons la possibilité de continuer avec les techniques basiques ou avec notre propre méthode de travail. Ces premiers sont notamment :

 

Les hachures

Parmi les techniques de dessin les plus utilisées, nous avons les hachures. Cela peut sembler simple, car il ne suffit que de tracer plusieurs traits parallèles et perpendiculaires les uns aux autres, avec des espacements plus ou moins serrés, selon la densité que l’on souhaite avoir. Cela peut se faire avec un simple crayon HB  ordinaire.

La difficulté réside, cependant, dans l’équilibre de l’intensité des traits et les débordements de ceux-ci. Créer du volume est également une option, en traçant des courbes en parallèle. Ce type de technique a d’ailleurs la particularité de garder sa texture, même en ayant été estompé.

 

Les effleurements 

Cette autre technique de dessin est particulièrement minutieuse et donne un rendu uniforme. Mais la difficulté de cette technique est justement de maintenir la pression constante du crayon sur le papier, afin de ne pas avoir de trait plus foncé que les autres. En effet, celle-ci consiste à suggérer légèrement des détails tels que les ombrages, grâce à de fins traits obliques ou circulaires réguliers. Le coup de main doit être léger, c’est pour cela qu’on le nomme effleurement. La technique s’effectue le plus souvent avec du pastel sec .

Les glacis

Les glacis est une technique de dessin consistant à recouvrir une couleur par une autre, plus sombre ou plus clair, selon l’effet désiré. Pour animer une couleur, par exemple, il faut recouvrir ton sur ton. Par contre, pour éclairer une zone précise, il faut couvrir la couleur foncée d’une teinte plus claire et vice-versa, pour gagner un effet de profondeur.

Pour ce faire, il faut procéder par des légers aplats. Bien que plus utilisée en peinture, cette technique est également utilisée en dessin avec l’aide d’un fixateur, permettant la superposition des couleurs, sans gratter les pigments au-dessous. Les effets sont plus saisissants avec du pastel sec.

La fragmentation et le pointillage

Sur la base d’un croquis léger, la technique de la fragmentation et pointillage est un travail long et minutieux. En effet, il consiste à faire naître une image grâce à une accumulation de points ou de traits très courts. Pour cette technique, seul un changement de couleur est permis, sans estompage ni superposition de couleurs. Le mélange est optique et se fait en alternant les couleurs de points ou des traits.

Comment savoir quelles techniques privilégier ?

Comme nous l’avons déjà dit, tous les moyens sont bons pour exprimer notre créativité. Ainsi, il faut savoir se réinventer pour chaque œuvre. Toutefois, il se peut qu’un artiste possède une affinité plus poussée pour une technique de dessin particulière.

Pour ceux qui n’ont pas de prédilection particulière, mélanger les techniques de dessin peut donner des résultats époustouflants. Ce mouvement de l’art pictural  est une particularité de l’époque contemporaine où l’artiste lui-même ne se soucie que du beau selon sa définition et sa perception. Beaucoup ont ainsi adopté cette méthode et d’autres réinventent encore pour des effets des plus originaux.

 

Le dessin au pinceau

Parmi ces petites innovations des techniques de dessin, nous avons par exemple l’art de dessin au pinceau. Qu’est-ce qui différencie cette technique de la peinture ? Eh bien, c’est principalement le fait que l’on n’utilise pas une seule goûte de peinture. En effet, elle est essentiellement basée sur l’estompage des couleurs. L’artiste peut tout aussi bien décider d’étaler les couleurs déjà couchées sur le support, ou alors travailler au coup par coup, en grattant les couleurs dans un petit contenant à côté.

Cette technique particulière permet d’obtenir un rendu plus lisse et plus réaliste. Elle permet aussi de travailler les détails et les textures plus en profondeur. Elle est donc très appréciée de certains portraitistes.

 

Le négatif

Une autre technique très en vogue parmi les dessinateurs les plus chevronnés est le négatif. C’est une technique assez récente. Comme son appellation l’indique, elle consiste à dessiner votre œuvre dans sa version négative, c’est-à-dire, en inversant les couleurs. Pourquoi ? Eh bien, avec le développement de la technologie actuelle, nous avons tous un smartphone doté d’appareil numérique. Un appareil qui permet, notamment, de prendre des photos en négatif et donc capable de dévoiler la véritable nature de l’œuvre. Certains dessinateurs paysagistes sont même devenus des férus de cette technique, car elle leur permet de dessiner des versions nuit et jour dans un même dessin.

Le craft

Oui, vous avez bien lu ! Nous ne parlons pas du type de papier, mais bel et bien d’une technique de dessin original à essayer. Comme pour la customisation, le dessin craft se base sur quelque chose de déjà réalisé, pour en faire tout autre chose. Prenons, par exemple, des taches d’encre sur un support que vous affectionnez. Eh bien, le dessin craft consistera à transformer cette tache en une œuvre d’art de votre création. Cette technique est très appréciée des jeunes parents qui souhaitent encadrer les dessins de leurs petits. Des gribouillis d’enfant peuvent naître de vrais œuvres de maîtres, que vos visiteurs vous envieront. Pour ce faire, un simple matériel de coloriage tel que les link-it [R4] peuvent faire l’affaire.

0
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *