Luiz Gasparetto, possédé par les esprits des grands peintres

L’histoire de Luiz Antonio Alencastro Gasparetto fait partie des histoires les plus incroyables de l’univers de l’art. Sans n’avoir eu aucun talent de peintre, Luiz Gasparetto a pu réaliser un millier de tableaux et de dessin digne des grands artistes que ce monde n’ait jamais connu. D’ailleurs, il signe ses tableaux du nom de Renoir, De Vinci, Henri Toulouse-Lautrec ou encore de Modigliani, Picasso ou Manet. Allons à la découverte de ce personnage intriguant qui a marqué l’esprit de tous ceux qui l’on côtoyé. 

Fils de medium

Luiz Antonio Alencastro Gasparetto est né à São Paulo le 16 août 1949 et mort le 3 mai 2018. Fils de Aido et de Zíbia Gasparetto, une célèbre medium brésilienne, ses parents l’on éduqué dans le spiritisme. Ainsi, en un sens, il n’est pas très étonnant que Luiz Gasparetto fût sensible aux choses de l’au-delà, dès son enfance.

Il n’a jamais étudié les arts plastiques. C’est même une forme d’art qui ne l’intéressait pas du tout, selon ses dires. Et pourtant, à l’âge de 13 ans, Luiz Gasparetto a commencé à peindre des tableaux incroyables. Sa première œuvre fût un tableau qui, selon lui, avait été exécuté sous l’influence de l’esprit de Claude Monet. On l’emmène, alors, voir le célèbre médium Chico Xavier, devant lequel il réalise une quinzaine d’autres tableaux. Il raconte que les esprits des défunts peintres prennent possession de lui et il devient leur instrument. C’est, donc, inconscient et en transe, qu’il réalise ses œuvres. 

Il ne connaissait pas les grands peintres

Pendant environ huit ans, Luiz Gasparetto ne connaissait pas vraiment les noms des peintres qui se manifestaient à lui. Il se laissait seulement utilisé par les esprits de ces artistes. Et puis un jour, les entités qui le possèdent ont commencé à signer leurs œuvres. Le peintre possédé affirme qu’il n’a jamais connu, même seulement de nom, et encore moins de réputation, ces grands-maîtres des arts plastiques

Après avoir réalisé une toile signée par Modigliani, Luiz Gasparetto a voulu en savoir un peu plus sur lui. Il est alors allé à la bibliothèque trouver un livre racontant la vie de ce peintre et sculpteur Italien. Il a fait de même pour connaître, qui sont réellement les artistes qui prennent possession de son corps. Depuis, Luiz Gasparetto arrive, parfois, à reconnaître l’esprit du peintre qui demande à l’utiliser, « rien qu’à sa façon de venir », explique-t-il. Il peut même décrire la personnalité de ces grands-maîtres qui empruntent son corps. 

Il exécute des toiles en pleine transe

On ne peut pas expliquer pourquoi les esprits des grands peintres défunts ont choisi le corps de Luiz Gasparetto comme instrument pour continuer ce qu’ils ont commencé étant vivants. En revanche, on peut décrire ce qui se passe pendant ce voyage artistique hors norme. D’abord, Luiz Gasparetto se met dans un état de transe. Pour cela, il fait le vide autour de lui, habituellement, en mettant de la musique. « Je ressens une très forte excitation proche de l’orgasme sexuel, mon corps s’engourdit et les esprits commencent à utiliser mon corps ». C’est ainsi que Gasparetto décrit ce qu’il ressent. 

Ensuite, il commence à dessiner ou à peindre, selon l’entité qui vient le posséder. Avant, raconte-t-il, il avait besoin d’être dans l’obscurité la plus complète pour pouvoir se concentrer, mais maintenant, la lumière ne le gêne plus. Pendant que le dessin prend forme, le peintre médium n’a aucune idée de ce qui se crée sur le papier de dessin ou sur la toile devant lui. « J’essaie de ne pas regarder pour ne pas interférer par pulsion naturelle. Je me remets totalement à eux et je laisse ma main travailler », disait-il. 

Et pourtant, en une demi-heure de transe, Luiz Gasparetto arrive à réaliser 6 dessins et 3 toiles d’une grande beauté, les yeux fermés ! Sans aucun doute, ces œuvres reflètent les techniques des plus talentueux défunts peintres. Il lui arrive aussi d’exécuter deux toiles en même temps, l’une de la main gauche, l’une de la main droite et de temps en temps avec ses pieds, ou encore, sous la possession de deux esprits différents, avec des techniques artistiques différentes

Il n’a aucune prédisposition pour la peinture

On a déjà conseillé à Luiz Gasparetto de réaliser des peintures en toute conscience, sans l’aide d’aucune entité. En effet, il se pourrait qu’il ait une prédisposition pour la peinture, sinon, pourquoi les grands peintres l’auraient-ils choisi ? Et donc, il a essayé, pendant trois mois, avec des résultats médiocres. Et un jour, raconte le peintre spiritiste, pendant qu’il essayait de peindre le portrait d’une fillette noire, Manet est venu à lui, et lui demandait s’il n’aurait pas besoin d’un coup de main. Il a accepté l’aide de l’esprit et en 3 minutes, il a réussi un superbe portrait. 

Ce qui prouve qu’il n’avait aucune prédisposition pour la peinture. Ceux sont les entités spirituelles qui le guident.

À l’âge de 20 ans, Luiz Gasparetto avait déjà produit plus de 2.400 toiles censées avoir été réalisées sous l’influence des artistes du passé. Les signatures de la plupart de ses œuvres ont été authentifiées, pourtant, aucune de ses toiles, aucun de ses dessins, ne trônent dans un musée. Il les a tous vendus au profit d’œuvres caritatives, notamment pour une société d’entraide spirite.

Que l’on croit à la vie après la mort ou non, que l’on soit fasciné par les apparitions paranormales ou non, tout le monde s’accorde à dire que le talent de Luiz Antonio Alencastro Gasparetto défie toute logique. Voici comment il résume son expérience avec les esprits des défunts peintres : « Les gens pensent que quand on meurt, on se transforme, mais c’est faux, on reste pareil, on évolue seulement en fonction des expériences que l’on fait… »

0
Partager sur

One thought on “Luiz Gasparetto, possédé par les esprits des grands peintres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *